Edito

Chers amis,

Ce deuxième trimestre a débuté avec une superbe exposition qui rencontre un succès mérité, sur le thème : Montmartre, décor de cinéma. Conduit par un guide nommé Marcel Aymé, on y retrouve de nombreux extraits d’oeuvres cinématographiques, pour certains très rares, depuis les tout premiers tournages muets jusqu’aux films les plus récents, ayant puisé leur inspiration dans les décors, les thèmes variés et la poésie particulière émanant de la Butte et ses quartiers environnants.

On peut affirmer que Montmartre était “fait” pour le septième art, et l’on rendra hommage au génie visionnaire du théâtre d’ombres du Chat-Noir, et son maître d’oeuvre Henri Rivière, en allant saluer les superbes pièces de nos collections dans la maison Bel Air où l’étage supérieur vient d’être judicieusement réaménagé. L’exposition Montmartre, décor de cinéma, pour laquelle notre directrice Isabelle Ducatez s’est beaucoup investie, se poursuivra toute l’année 2017 : ne manquez pas d’y conduire vos amis. Il revient aux ambassadeurs que vous êtes de partager le meilleur visage de la Butte, trop souvent méconnu.

Le 10 Juin 2017 s’est tenue notre assemblée générale annuelle, qui a vu l’émergence de nouveaux candidats, venus d’horizons divers du monde culturel. Ces amoureux de Montmartre et du patrimoine vont mettre leurs compétences au service de notre association, pour laquelle ils éprouvent une profonde attirance ; à vous de leur réserver le meilleur accueil.

Nous avons en effet besoin d’énergie positive et de bénévolat, pour que survivent nos institutions associatives. Malgré les difficultés – la culture reste la parente pauvre de la société actuelle – nos adhésions sont en hausse. Merci de votre fidélité, qui nous permet de poursuivre ensemble ce chemin de connaissances et de découvertes artistiques dans un précieux climat d’échange et d’amitié.

Jean-Manuel Gabert, président


jeudi 21 septembre à 13H30

Le Palais de Justice de Paris

Deuxième visite guidée par Isabelle Duchange

Isabelle Duchange est conférencière attachée au Petit Palais et conférencière nationale chargée de Travaux dirigés à l’École du Louvre.

Sur ce site occupé dès l’époque gallo-romaine, il ne reste rien d’antérieur à Saint Louis, qui en fit sa résidence principale. Plus tard, Philippe Le Bel le transforma en Palais. Tout au long de l’Ancien Régime, ce Palais va rester le siège de l’administration judiciaire (Parlement) et financière (Chambre des Comptes) du Royaume.

De nombreux incendies émaillent l’histoire du Palais ; il est reconstruit en 1776 ; la monarchie de Juillet et surtout le Second Empire lui donneront son aspect actuel. L’architecte Louis Duc (1802-1879) y travailla pendant 40 ans ; le Palais sera définitivement achevé en 1914, jumelé avec la construction du Quai des Orfèvres.

Rendez-vous à 13h30, 8 Boulevard du Palais, Paris 1er, métro Cité
 
Uniquement sur réservation (places limitées à 20 sans possibilité de modification). Très important : se munir de sa carte d’identité, être à l’heure et prévoir un temps d’attente.
• 8 € pour tous à régler sur place en espèces



lundi 25 septembre à 18h45

“Un peu d’amour, un peu d’humour” Qu’en disent nos auteurs ?

Soirée-conférence de Mme Richard-Loisy

Mme Richard-Loisy, ancienne élève de Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Parfois, amour fréquente humour ; souvent humour vient au secours d’amour…

Ainsi que des ancêtres familiers, nos auteurs peuplent nos mémoires ; ils nous livrent leurs talents ; ils nous font rire ; ils nous font pleurer. Nous avons besoin d’eux et parfois on leur rend un culte comme à une divinité. Ils sont pour ou contre : ils sont nos écrivains, nos philosophes, nos poètes, nos artistes. Ceux que je vous propose sont nombreux et leur personnalité est extrêmement originale et diversifiée.

Musée de Montmartre, salle Poulbot, 12 rue Cortot, Paris 18e
 
Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail
• 6 € pour les adhérents
• 12 € pour le public extérieur
Le réglement par chèque au vieux montmartre confirme votre réservation.



MARDI 10 OCTOBRE À 14H00

Le Collège des Bernardins

Visite par Sandra Benoist-Chappot, guide conférencière

À l’occasion de la récente rénovation du Collège des Bernardins, cette promenade thématique permet de découvrir une facette méconnue du Quartier Latin : en effet sept siècles et demi après sa fondation, cet édifice exceptionnel du 13e siècle a retrouvé son aspect d’origine, témoignage unique à Paris de l’art cistercien. Pour débuter la visite de ce lieu sacré, nous partirons sur les pas de ces écoliers, à la recherche de ce Paris médiéval disparu, les anciennes abbayes Saint-Victor et Sainte-Geneviève, les anciens collèges en partie transformés, puis les vestiges de l’enceinte de Philippe Auguste et enfin à travers les ruelles escarpées parcourues autrefois par la Bièvre qui nous mèneront vers la Place Maubert, lieu célèbre autrefois pour ses exécutions et ses foires renommées.

Rendez-vous Place Maubert, à l’angle de la rue Monge et du Boulevard Saint Germain à 14 h précises durée de la visite : 1h30
 
Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail (25 personnes maximum)
• 6€ pour les adhérents
• 12€ pour le public extérieur
• Location d’un audiophone : 3 €



mardi 24 octobre à 18h45

Montmartre, décor de cinéma

Conférence sur l’exposition par Antoine de Bæcque

Antoine de Bæcque est historien et critique de cinéma, professeur à L’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm.

Dans le cadre de cette exposition, il nous parlera des grands cinéastes montmartrois : Marcel Carné, Jean-Pierre Melville et François Truffaut.

Musée de Montmartre, salle Poulbot, 12 rue Cortot, Paris 18e
 
Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail
• 6 € pour les adhérents
• 12 € pour le public extérieur



LUNDI 30 OCTOBRE À 18H45

Zabulon de René de Obaldia

Lecture théâtrale au Ciné 13 d’une pièce inédite écrite en 1984

René de Obaldia né à Hong-Kong, fait ses études au lycée Condorcet, puis est mobilisé et fait prisonnier au début de la 2e guerre mondiale ; il est détenu au camp stalag VIII en Pologne et est rapatrié en France en 1944.

Avant la publication de ses récits Les richesses naturelles en 1952, René de Obaldia a collaboré à différentes revues littéraires. Il devient secrétaire général du centre Culturel de Royaumont puis directeur des éditions Pierre Horay et publie son premier roman Tamerlan des coeurs. C’est peu après que commence sa carrière dramatique grâce à Jean Vilar. De nombreuses pièces comme Sept impromptus à loisir, Le général inconnu, Monsieur Klebs et Rosalie, Du vent dans les branches de sassafras, La baby-sitter, Les bons bourgeois assurent assurent à René de Obaldia une audience internationale.

De nombreux prix ont couronné sa carrière. Élu à l’Académie Française le 24 juin 1999, au fauteuil de Julien Green, l’ensemble de son oeuvre théâtrale, romanesque et poétique est publié chez Grasset.

Distribution
• Madame Boubat ( extra-lucide) : Corinne Corson
• Une cliente : Sophie Jeney
• Gontran : Pascal Monge

Ciné 13, 1 avenue Junot, Paris 18e
 
Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail
• 12 € pour les adhérents
• 16 € pour le public extérieur



MARDI 7 NOVEMBRE À 18H45

Notre voyage en Russie continue

Conférence d’Anne Lefol

À l’occasion du centenaire des Ballets russes, Anne Lefol nous racontera les heures prestigieuses de cette très célèbre compagnie créée par Sergei Pavlovitch Diaghilev.

Après des études de Droit à Saint-Pétersbourg, Sergei Diaghilev étudie la musique au Conservatoire, puis se passionne pour la peinture.

Son amour de la musique lui fait côtoyer les plus grands musiciens de son temps. Son ami le peintre Alexandre Benois lui conseille amicalement de créer des ballets. C’est ainsi que naîtront plus de 68 chorégraphies. Grâce à Isadora Duncan, Mikhaïl Fokine découvre un nouvel art de danser. Vaslav Nijinski, à 19 ans, devient tête d’affiche de la compagnie ; Petrouchka est créé le 13 Juin 1911 au théâtre du Châtelet à Paris.

Musée de Montmartre, salle Poulbot, 12 rue Cortot, Paris 18e
 
Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail
• 6 € pour les adhérents
• 12 € pour le public extérieur



MERCREDI 29 NOVEMBRE À 19H00

Befikre

Projection de film

BEFIKRE (“Insouciants” en hindi) sorti en 2016, est le premier film bollywood réalisé par Adita Chopra entièrement tourné dans l’Hexagone, dont de nombreuses scènes à Montmartre.

Dharam et Shyra vivent à Paris, insouciants. Quand leurs chemins se croisent, ils décident de sortir ensemble à une condition, ne jamais tomber amoureux.

En présence d’Anne Seibel, chef décoratrice, responsable du département décoration à la FEMIS a travaillé avec Clint Eastwood, Woody Allen, Sofia Coppola et a signé les décors de ce film.

La FEMIS, 6 rue Francoeur, Paris 18e
 
Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail
• Spectacle gratuit pour tous



JEUDI 7 DECEMBRE À 18H45

Portrait d’André Antoine

Conférence de M. Pédaugé

Mireille Pédaugé, conférencière nationale, organisatrice de nombreuses conférences-concerts auprès de la Mairie de Paris. Conférence accompagnée d’extraits de pièces de théâtre et documents photographiques.

André Antoine est le fondateur en 1887 du premier théâtre libre qui se trouvait au 37 de la rue André Antoine actuelle, ancienne rue de l’Elysée des Beaux Arts rebaptisée à son nom en 1951.

Une des grandes figures de la délirante période de la “colline Montmartre” ! Il impose le réalisme à la scène en accueillant les oeuvres de Goncourt, Zola, Balzac, Claudel et Courteline.

Musée de Montmartre, salle Poulbot, 12 rue Cortot, Paris 18e
 
Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail
• 6 € pour les adhérents
• 12 € pour le public extérieur



LUNDI 18 DECEMBRE À 18H45

Louise Weber dite “la Goulue”

Une Pièce de Delphine Gusteau écrite pour Delphine Grandsart
Accordéon : Matthieu Michard.

Louise Weber (1866-1929) raconte sa vie toujours au présent. Le public assiste à un déroulé “à l’envers” en quatre étapes : vieillesse, âge adulte, jeunesse et enfance.

Louise Weber a connu de multiples aventures mais sa rencontre avec Toulouse-Lautrec reste le moment fort de sa vie. Ce dernier est donc le seul personnage qui apparaît en filigrane tout au long de la pièce, symbolisé parfois par la présence de l’accordéoniste sur scène. Regardons et écoutons “l’Esprit de Paris perché sur de bien jolies jambes” (Edouard VII).

Ciné 13, 1 avenue Junot, Paris 18e
 
Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail
• 12 € pour les adhérents
• 16 € pour le public extérieur



 

Le programme en cours
en pdf :

 

Voir les programmes précédents :

Avril à juin 2017

Janv à mars 2017

Sept à déc 2016

Avril à juin 2016

Janv à mars 2016

Sept à déc 2015

Avril à juin 2015

Janv à mars 2015

Octobre à déc 2014

Avril à juin 2014

Janv à mars 2014

Oct à déc 2013

Avril à juin 2013

Janv à mars 2013

Oct à déc 2012

Avril à juin 2012

Janv à mars 2012

Oct à déc. 2011


Télécharger les programmes précédents en pdf :

Avril à juin 2017

Janv à mars 2017

Sept à déc 2016

Avril à juin 2016

Janv à mars 2016

Sept à déc 2015

Avril à juin 2015

Janv à mars 2015

Octobre à déc 2014

Avril à juin 2014

Janv à mars 2014

Oct à Déc 2013

Avril à juin 2013

Janv à mars 2013

Oct à Déc 2012

Avril à Juin 2012

Janv. à Mars 2012

Oct. à Déc. 2011

Mai à Sept. 2011

Fév. à Mai 2011

 

Pour la bonne organisation du centre culturel, il serait souhaitable de nous prévenir à l'avance de l'annulation de votre réservation. En cas d'absence, les montants ne seront pas remboursés. Les chèques globaux ne sont plus acceptés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  Société d’Histoire et d’Archéologie des IX° et XVIII° arrondissements de Paris « Le Vieux Montmartre »                                                             Mentions légales & Crédits