Edito

Chers amis,

Comme en témoigne notre livre d’or, la grande exposition consacrée aux 130 ans de la Société Le Vieux Montmartre, organisée en partenariat avec la Mairie du 18e arrondissement, a touché et enthousiasmé un large public, sur le fond comme sur la forme. Beaucoup ont pu (re)découvrir à cette occasion l’épopée de cette association – complétée par des projections et conférences à la mairie – à travers ses multiples combats pour la préservation du patrimoine historique, architectural et artistique de Montmartre.

Cette année de célébration se conclura par la parution en fin d’année d’un bulletin hors-série exceptionnel, richement illustré : un beau cadeau en perspective, que j’encourage nos sociétaires à diffuser largement auprès de leurs connaissances !

 

En attendant, ne manquez pas de visiter l’exposition Bernard Buffet au Musée : s’appuyant sur des oeuvres choisies, elle replace l’artiste dans une perspective intime – s’inscrivant souvent dans la vie quotidienne et locale - qui ne manquera ni de vous toucher, ni de vous surprendre.

Enfin, saluons la mémoire du génial et polyvalent Pierre Etaix – comédien, clown, réalisateur, auteur, dessinateur, décédé le 14 octobre 2016.

Nous aurons donc le plaisir de nous retrouver lors des rendez-vous proposés par Michèle Trante, pour goûter et faire vivre ensemble l’esprit inimitable de Montmartre, cette liberté créatrice dont Pierre Etaix fut l’un des meilleurs représentants.

Jean-Manuel Gabert, président


LUNDI 9 JANVIER 2017 à 19 Heures

Gus Bofa
Une conférence de Marie-Hélène Grosos

Une vie hors du commun (1883- 1968), un artiste tour à tour et tout à la fois dessinateur de presse, publiciste, directeur artistique des journaux illustrés Le Rire puis Le Sourire, critique littéraire au Crapouillot sous la rubrique “les livres à lire et les autres…”, organisateur du salon de l’Araignée, illustrateur, homme de pensées et d’écritures, interprète idéal du fantastique social.

Si le monde de Bofa est étrange, inquiétant et prémonitoire, il est pourtant plein de poésie et de tendresse ; c’est sans doute par son anticonformisme viscéral que Gus Bofa touche profondément encore aujourd’hui.

“Un type qui se nommait Gus Bofa”: conférence de sa nièce Marie- Hélène Grosos à laquelle cet oncle prolixe souhaitait bonne chance pour faire connaître et perdurer sa vie et son oeuvre : une soirée attachante.

Musée de Montmartre, salle Poulbot, 12 rue Cortot, Paris 18e
Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail
Gratuit pour les adhérents
5 € pour le public extérieur à régler en espèces sur place




DIMANCHE 15 JANVIER 2017 à 14H30

Georges Courteline
Un après-midi au théâtre, et...

Georges Couteline nous invite dans quatre courtes pièces de son répertoire qui sont interprétées par les comédiens du théâtre d’Ailleurs “les passagers du rêve”.

Ce théâtre d’Ailleurs fondé en 2004 devenu depuis “les passagers du rêve” s’oriente vers des pièces célèbres mais peu jouées : Feydeau, Labiche, Courteline, Marivaux ; le but est de faire découvrir ou redécouvrir ces pièces dont le public est resté éloigné. Bravo à cette compagnie courageuse qui fait revivre notre riche répertoire plein de cet esprit français.

Georges Courteline, grand amoureux de Montmartre, s’y installe avec sa famille tous les étés rue de la Fontenelle et du Chevalier de la Barre.

Peu intéressé par les études, il entre au 13e régiment de cavalerie ; chutant souvent de cheval, il passe de longs moments à l’infirmerie, période fructueuse pour ses futures pièces ! Il se sent incapable d’écrire de très longues pièces, préférant les saynètes en un acte. Entré au répertoire de la Comédie-Française, il laisse 45 pièces de théâtre dont : La Paix chez soi, Boubouroche. Il cesse d’écrire en 1922 et meurt en 1929 à l’âge de 71 ans. Il aura reçu le grand prix de l’Académie et sera élu à l’Académie Goncourt.

Interprètes : Love Bowman, Frédéric Morel, Loïc Gautelier, Jacques Duval, Jean-Dominique Peltier.

Rendez-vous à la Bohème, 2 place du Tertre, côté 3 rue du Mont-Cenis, face à l’église Saint-Pierre, Paris 18e
  Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail avant le 9 Janvier 2017
• 14 € pour les adhérents
• 18 € pour le public extérieur à régler par chèque libellé Le Vieux Montmartre



MARDI 24 JANVIER 2017 à 18H30

Jean-Pierre Serrier, surréaliste montmartrois
Une causerie de Françoise Serrier et de Marie-France Coquard

Françoise Serrier nous parlera de son père ; elle consacre un site internet à son oeuvre et a également créé une page Facebook. Marie-France Coquard, auteur de plusieurs livres et fine plume du magazine Paris- Montmartre, nous parlera de son amitié avec Jean-Pierre Serrier.

Jean-Pierre Serrier, né le 18 octobre 1934, est diplômé de l’École Nationale des Arts Appliqués de la Ville de Paris en 1951 et s’installe alors place du Tertre. À partir de 1960 il expose au Salon des Artistes Français.

En 1961, il rencontre Reine Ausset, égérie du peintre Moïse Kisling et organisatrice d’une exposition de jeunes artistes à New-York à laquelle il participe.

Il se lie d’amitié en 1970 avec le célèbre peintre Montmartrois Gen Paul. Kurt Schon devient son galeriste aux États-Unis où diverses expositions sont organisées.

Il devient jury au Salon d’Automne en France et le restera jusqu’à la fin de sa vie.

Ses toiles sont présentes dans de nombreuses collections. La galerie Ferrero à Genève expose ses oeuvres : un peintre magnifique mais insuffisamment connu en France. Cette conférence lui rendra un légitime hommage et vous le fera découvrir ou redécouvrir.

Musée de Montmartre, salle Poulbot, 12 rue Cortot, Paris 18e
Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail
• 4 € pour les adhérents
• 18 € pour le public extérieur à régler en espèces sur place



JEUDI 2 FéVRIER 2017 à 19 Heures

George Sand
Une lecture par Anne Lefol

Madame Anne Lefol, ancienne élève de Françoise Rosay et Louis Seigner, nous présente une lecture fort intéressante sur George Sand. Née le 1er juillet 1804, Amandine, Aurore, Lucile Dupin est la descendante du Maréchal de Saxe et de la comédienne Marie Verrières. Son frère Maurice, aide de camp de Murat, épouse Sophie Delaborde un mois avant sa naissance et meurt d’un accident de cheval alors que l’enfant n’a que 4 ans.

Son enfance va se dérouler entre Paris où réside sa mère et la demeure familiale de sa grand-mère à Nohant dans le Berry. Enfance campagnarde et rude, tempérée par l’entrée au couvent des Anglaises de Paris où elle va recevoir l’éducation donnée alors aux jeunes filles de bonne famille.

Entre les rêveries romanesques du couvent et les longues cavalcades dans la campagne berrichonne, la jeune Aurore découvre les inégalités de la vie et se convainc déjà que la femme est l’égale de l’homme.

C’est ainsi que cette belle jeune femme vivra des aventures exceptionnelles grâce à son charme, son talent et sa volonté féroce de vivre et d’aimer.

Musée de Montmartre, salle Poulbot, 12 rue Cortot, Paris 18e
Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail
• 6 € pour les adhérents à régler en espèces sur place
• 10 € pour le public extérieur à régler par chèque libellé Le Vieux Montmartre



VENDREDI 24 FéVRIER 2017 à 14 Heures

Le Palais de Justice de Paris
Une visite par Isabelle Duchange

Visite du Palais de Justice de Paris avec Isabelle Duchange, conférencière attachée au Petit Palais et conférencière nationale chargée de Travaux dirigés à l’École du Louvre.

Sur ce site occupé dès l’époque Gallo-romaine il ne reste rien d’antérieur à Saint-Louis qui en fit sa résidence principale. Plus tard, Philippe Le Bel le transforma en palais. Après 1360, le Régent, futur Charles V, quitta ce palais pour sa résidence de l’hôtel Saint-Pol.

Tout au long de l’Ancien Régime, ce palais va rester le siège de l’administration judiciaire (Parlement) et financière (chambre des Comptes) du Royaume. De nombreux incendies émaillent l’histoire du palais ; il est reconstruit en 1776 (il subsiste la façade de la cour de Mai et le grand escalier). La monarchie de juillet et surtout le Second Empire lui donneront son aspect actuel.

L’architecte Louis Duc (1802- 1879) y travailla pendant 40 ans ; le palais sera définitivement achevé en 1914, jumelé avec la construction du Quai des Orfèvres. C’est actuellement le siège du Tribunal de grande Instance de Paris, le plus important de France.

Rendez-vous devant l’entrée du Palais de Justice ; se munir de ses papiers d’identité pour raisons de sécurité et prévoir un temps d’attente en extérieur.
Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail et limitée à 20 personnes maximum
• 8 € pour tous : à régler en espèces sur place



jeudi 2 mars à 19 heures

Allons au théâtre ce soir : “bon anniv !”

Aude et Edmond, Edmond et Aude se connaissent et s’aiment depuis …le lycée. Un bail ! et leur vie, qu’ils évoquent dans un bon restaurant pour la fêter – est émaillée de rires et de blagues, celles d’Edmond, et aussi de poésie, celle d’Aude.

Ils ont connu des trahisons peut-être et puis encore des amitiés gagnées et d’autres perdues.

L’anniversaire de leur rencontre, un demi-siècle, est l’occasion de revisiter cette alchimie qui lie deux êtres et les tient debout. C’est une belle histoire comme dans la chanson, une histoire encore et toujours dans la joie, les regrets et la colère. “Bon anniv” : bon anniversaire à la vie et à l’amour…

Interprètes :
Aude : Sylvia Lulin, formée à l’Atelier théâtre Aujourd’hui ; elle présente actuellement La sonate du vagabond, conte musical pour jeune public et La tentation du rêve, spectacle de théâtre et chansons.

Edmond : Pascal Monge, comédien issu de la célèbre école de la rue Blanche et du cours Périmony, il a joué de nombreux rôles classiques et est professeur d’art dramatique. Il participe à de nombreuses lectures de textes de Michaël Lonsdale en 2015 à Théodore Monod l’année suivante. Il exerce des responsabilités nombreuses dans le domaine du théâtre et des spectacles de France.

Salle Paroissiale de l’église Saint-Pierre de Montmartre 2 rue du Mont-Cenis, Paris 18e
Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail
• 10 € pour les adhérents
• 14 € pour le public extérieur à régler par chèque libellé Le Vieux Montmartre



jeudi 30 mars à 19 heures

Les femmes de la Commune
Une conférence de Claudine Rey

Claudine Rey, auteur avec Annie Gayat et Sylvie Pepino d’un Petit dictionnaire des femmes de la Commune : les oubliées de l’Histoire.

Les femmes à Paris durant la Commune : le siège de Paris par les prussiens en 1870 est ressenti très durement par la population qui connaît la faim et le froid d’un hiver très rude.

Les femmes se montrèrent alors courageuses et déterminées dans la défense de leurs droits au travail, de leur participation à la vie politique et plus généralement dans la recherche d’une plus grande égalité et liberté pour elles-mêmes.

Salle Paroissiale de l’église Saint-Pierre de Montmartre 2 rue du Mont-Cenis, Paris 18e
Sur réservation au Vieux Montmartre, par téléphone ou par mail
• 5 € pour les adhérents
• 8 € pour le public extérieur à régler en espèces sur place



 

Le programme en cours
en pdf :

 

Voir les programmes précédents :

Sept à déc 2016

Avril à juin 2016

Janv à mars 2016

Sept à déc 2015

Avril à juin 2015

Janv à mars 2015

Octobre à déc 2014

Avril à juin 2014

Janv à mars 2014

Oct à déc 2013

Avril à juin 2013

Janv à mars 2013

Oct à déc 2012

Avril à juin 2012

Janv à mars 2012

Oct à déc. 2011


Télécharger les programmes précédents en pdf :

Sept à déc 2016

Avril à juin 2016

Janv à mars 2016

Sept à déc 2015

Avril à juin 2015

Janv à mars 2015

Octobre à déc 2014

Avril à juin 2014

Janv à mars 2014

Oct à Déc 2013

Avril à juin 2013

Janv à mars 2013

Oct à Déc 2012

Avril à Juin 2012

Janv. à Mars 2012

Oct. à Déc. 2011

Mai à Sept. 2011

Fév. à Mai 2011

 

Pour la bonne organisation du centre culturel, il serait souhaitable de nous prévenir à l'avance de l'annulation de votre réservation. En cas d'absence, les montants ne seront pas remboursés. Les chèques globaux ne sont plus acceptés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  Société d’Histoire et d’Archéologie des IX° et XVIII° arrondissements de Paris « Le Vieux Montmartre »                                                             Mentions légales & Crédits